Vente du 03/10/2021

Couverture du catalogue de la vente aux enchères  du

Maison de vente : Osenat Fontainebleau.

Lieu de vente : Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

Heure de vente : 15:00.

Exposition : le 01/10/2021 de 10:00 à 18:00, le 02/10/2021 de 10:00 à 18:00 et le 03/10/2021 de 10:00 à 14:00.

Contact: Thomas Morin-Williams / +33 (0)6 24 85 00 56 / expert@morinwilliams.com

Quelques lots


										L'enlèvement d’Europe by CLAUDE LALANNE (FRA/ 1925-2019), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

CLAUDE LALANNE (FRA/ 1925-2019)

Adjugé 1 235 000 € (frais inclus)


									L'enlèvement d’Europe par CLAUDE LALANNE (FRA/ 1925-2019), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Fontainebleau à Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.
T
M

CLAUDE LALANNE (FRA/ 1925-2019)

Adjugé 1 235 000 € (frais inclus)

L'enlèvement d’Europe

bronze à patine brune
signé des initiales et du cachet d’atelier, et numéroté ‘1/1 CL LALANNE’ (sur le sabot avant droit)
Hauteur: 200 cm. / Largeur: 85 cm. / Profondeur: 202 cm.
Conçu en 1990 pour le parc du Centre Européen d’Education Permanente.

Provenance :

– Centre Européen d’Education Permanente – CEDEP, Fontainebleau (Commande auprès de l’artiste par l’intermédiaire du Centre d’art plastique contemporain Artcurial, et livré le 19 juin 1991 (selon van Dissel & Simmons, p. 35; Facture d’achat no. 911576 du 13 juillet 1991).

Bibliographie :

– R. Rosenblum, Les Lalanne, Skira, Genève, 1991, p. 78 (version en plâtre illustrée).
– D. Marchesseau, Les Lalanne, Flammarion, Paris, 1998, p. 48 (un autre exemplaire en bronze illustré).
– D. Abadie, Lalanne(s), Flammarion, Paris, 2008, p. 334 (détail d’un autre exemplaire en bronze illustré).
– P. Kasmin, Claude & François-Xavier Lalanne: Art-Work-Life, Skira, New York, 2012, n. p. (le modèle de la résidence F.-X. et C. Lalanne, illustré).
– H. van Dissel & S. Simmons, CEDEP – 40 Years of Adding Value, Cambridge Book Group, Cambridge, 2012, p. 35 (oeuvre citée) et pp. 36, 88 (le présent exemplaire illustré).

Informations complémentaires :

Avec L’Enlèvement d’Europe, Claude Lalanne a gratifié le Centre Européen d’Education Permanente (CEDEP) d’un chef d’oeuvre novateur à plusieurs titres. D’un point de vue technique, il s’agit de la première sculpture monumentale de l’artiste sans intervention de galvanoplastie – procédé d’empreinte d’après un objet physique recouvert de plusieurs couches de métal retravaillées à la main dont Claude s’est faite une spécialité – pour choisir la technique plus traditionnelle de la sculpture à la cire perdue. Cette dernière approche est remarquable, car elle sort Claude des sentiers battus et implique la dimension plus académique de la commande institutionnelle à laquelle l’artiste s’essaye ici avec brio. Il s’agit également de l’une des seules oeuvres de l’artiste prenant inspiration dans la mythologie grecque avec l’Olympe de 1994 (image 6) et le Grand Centaure en 1985, choix classique et atemporel dont on peut supposer qu’il découle de l’exigence de la nature ‘publique’ de la commande. Cette oeuvre est enfin, avec le Lapin de Victoire, le Dimetrodon et les bancs Berces et le Grand Centaure réalisé conjointement avec F.-X. en 1985, l’une des seules sculptures monumentales de l’artiste.

S’attelant à ce nouveau défi, inédit chez Claude qui a alors 65 ans, la créatrice choisit pour le parc du CEDEP ce thème suggestif mais à propos de l’Enlèvement d’Europe, en écho au projet européen inédit de ce centre d’éducation bellifontain rassemblant les plus grandes entreprises du continent dans un but de formation continue de cadres dirigeants. L’exemplaire du CEDEP, qui est présenté dans cette vente et discrètement numéroté 1/1 sur l’une des pattes, est le tout premier exemplaire – soit la première pensée – d’une sculpture qui fut installée le 19 juin 1991 dans le parc du CEDEP, peu après l’installation des sculptures allégoriques de François-Xavier. A l’origine unique, l’oeuvre fut par la suite éditée à huit exemplaires numérotés. L’un de ces exemplaires ultérieurs, photographié par le galeriste Paul Kasmin, fut conservé dans la résidence des Lalanne à Ury, non loin de Fontainebleau.

L’Enlèvement d’Europe a captivé les artistes depuis des siècles, peut-être de façon plus connue par Titien en 1560, et même si les premières représentations du mythe remontent au Ve siècle avant notre ère, l’origine du mythe, lui, reste mystérieux. Le poète Ovide en a ancré la légende en l’an 1 de notre ère, et relate l’histoire de la princesse phénicienne Europe qui, approchée par Zeus sous les traits d’un taureau d’une blancheur immaculée, réussit à séduire la princesse avant de l’enlever vers l’île de Crète pour assouvir sa passion, qui donnera naissance au roi Minos et au peuplement de Crète.
Claude Lalanne aborde ce sujet éminemment codifié en choisissant le moment de la première séduction entre Zeus-Taureau et Europe, peu après leur rencontre. Le taureau se dresse fier, dans des lignes angulaires puissantes et la tête dressée, le regard plongé dans le visage anonyme d’Europe, mais dont le corps lascif accueille déjà largement l’animal.
Ce couple, conçu dans un esprit de proportion synthétique à l’académisme ingresque, propose pour Europe des courbes féminines visibles dans les bras, les jambes, les mains et les pieds d’Europe qui se confrontent avec harmonie aux puissantes lignes angulaires masculines du taureau pour créer la tension érotique. On note enfin, dans les jambes et le cou du taureau, et dans le dos d’Europe, certaines lignes créant des angles de reliefs cubisantes qui conceptualisent les corps, parvenant à placer ce couple improbable hors du temps, accédant par là-même à l’universalité.


										Le cyprès dans la cour par ISABELLE WALDBERG (CHE/ 1911-1990), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Fontainebleau à Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

ISABELLE WALDBERG (CHE/ 1911-1990)

Adjugé 59 800 € (frais inclus)


									Le cyprès dans la cour by ISABELLE WALDBERG (CHE/ 1911-1990), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.
T
M

ISABELLE WALDBERG (CHE/ 1911-1990)

Adjugé 59 800 € (frais inclus)

Le cyprès dans la cour

bronze à patine vert-brun
signé et numéroté ‘I. WALDBERG 2/8’ et avec le cachet de fondeur ‘CLEMENTI CIRE PERDUE MEUDON’ (sur la terrasse)
Hauteur: 230 cm. / Largeur: 45 cm. / Profondeur: 48 cm.
Conçu en 1974 dans une édition en bronze de huit exemplaires numérotés, d’après une version en plâtre.

Provenance :

Centre Européen d’Education Permanente – CEDEP, Fontainebleau (acquis auprès du Centre d’art plastique contemporain Artcurial, le 28 avril 1995).

Expositions :

Berne, Kunstmuseum, Isabelle Waldberg, Skulpturen 1943-1980, juin-aout 1981, p. 72, n. no. (version en plâtre illustrée).
Paris, Artcurial, Isabelle Waldberg, Sculptures New York 1943 – Paris 1983, mars-avril 1984, n.p., no. 37 (version en plâtre illustrée).

Bibliographie :

H. van Dissel & S. Simmons, CEDEP – 40 Years of Adding Value, Cambridge Book Group, Cambridge, 2012, p. 37 (oeuvre citée) et p. 71 (le présent exemplaire illustré).

Informations complémentaires :

Une copie du certificat d’authenticité de Michel Waldberg en date du 7 juin 1995 sera remis à l’acquéreur.


										Hommage à Horace by FRANCESCO MARINO DI TEANA (ITA-FRA/ 1920-2012) , a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

FRANCESCO MARINO DI TEANA (ITA-FRA/ 1920-2012)

Adjugé 35 100 € (frais inclus)


									Hommage à Horace by FRANCESCO MARINO DI TEANA (ITA-FRA/ 1920-2012) , a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.
T
M

FRANCESCO MARINO DI TEANA (ITA-FRA/ 1920-2012)

Adjugé 35 100 € (frais inclus)

Hommage à Horace

Acier Corten signé, daté et numéroté indistinctement ‘[?]/3 M. di Teana 1964- 1992’ (sur la base) Hauteur: 252 cm. / Largeur: 135 cm. / Profondeur: 137 cm. Conçu en 1964, la présente version réalisée en 1992 dans une édition de trois exemplaires numérotés plus trois épreuves d’artiste numérotées.

Provenance :

Atelier de l’artiste, Perigny-sur-Yerres. – Centre Européen d’Education Permanente – CEDEP, Fontainebleau (Acquis auprès de l’artiste le 23 novembre 1998).

Bibliographie :

H. van Dissel & S. Simmons, CEDEP – 40 Years of Adding Value, Cambridge Book Group, Cambridge, 2012, p. 37 (la présente oeuvre illustrée).
J.-F. Roudillon et N. Marino di Teana, Marino di Teana 1952-2012 – 60 ans de création, Editions Loft, Paris, 2016, p. 119, no. 48 (un autre exemplaire illustré, p. 117).
J.-F. Roudillon et N. Marino di Teana, Marino di Teana, Catalogue raisonné, oeuvre sculpté, Editions Loft, Paris, 2018, p. 118, no. 282 (un autre exemplaire illustré, p. 119).


										Finistère par D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Fontainebleau à Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979)

Adjugé 46 800 € (frais inclus)


									Finistère by D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.
T
M

D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979)

Adjugé 46 800 € (frais inclus)

Finistère

tapisserie en laine signé ‘Sonia Delaunay’ (en bas à gauche), avec le monogramme ‘P/F [Pinton/Felletin]’ (en bas à droite), au revers, deux bolducs, l’un numéroté ‘4/8’ et le second avec le titre, dimensions et mentions du lissier ‘Finistère / d’après le carton de Sonia Delaunay / P-F [Pinton/Felletin] / Tapisserie d’Aubusson par les ateliers Pinton’ 180 x 192 cm. Réalisé vers 1970 dans une édition de huit exemplaires numérotés.


										Contrepoint by D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Fontainebleau at Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.

D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979)

Adjugé 49 400 € (frais inclus)


									Contrepoint par D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Fontainebleau à Centre Européen d'Education Permanente (CEDEP), Boulevard de Constance, 77300 Fontainebleau.
T
M

D’APRÈS SONIA DELAUNAY (UKR-FRA/ 1885-1979)

Adjugé 49 400 € (frais inclus)

Contrepoint

tapisserie en laine signé et avec le monogramme ‘Sonia Delaunay P/F [Pinton/Felletin]’ (en bas à gauche), au revers, deux bolducs, l’un numéroté ‘2/6’ et le second ‘d’après le carton de Sonia Delaunay / P-F [Pinton/Felletin] / CONTREPOINT / Tapisserie d’Aubusson par les ateliers Pinton’ 225 x 175 cm. Réalisé vers 1970 dans une édition de six exemplaires numérotés