Vente du 20/11/2022

Couverture du catalogue de la vente aux enchères  du

Maison de vente : Osenat Versailles.

Lieu de vente : 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.

Heure de vente : 14:00.

Exposition : le 18/11/2022 de 14:00 à 17:00, le 19/11/2022 de 10:00 à 18:00 et le 20/11/2022 de 10:00 à 12:00.

ART MODERNE & CONTEMPORAIN

Osenat Versailles le 20 novembre 2022.

Contact:
Thomas Morin-Williams / expert@morinwilliams.com / +33 (0)6 24 85 00 56

Quelques lots


										Autoportrait présumé de l’artiste, vers 1882 par HENRY SCOTT TUKE (GBR/ 1858-1929), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Versailles à 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.

HENRY SCOTT TUKE (GBR/ 1858-1929)

Adjugé 3 875 € (frais inclus)


									Autoportrait présumé de l’artiste, vers 1882 by HENRY SCOTT TUKE (GBR/ 1858-1929), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Versailles at 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.
T
M

HENRY SCOTT TUKE (GBR/ 1858-1929)

Adjugé 3 875 € (frais inclus)

Autoportrait présumé de l’artiste, vers 1882

Huile sur toile marouflée sur panneau
(tampon au revers du fournisseur Félix Voisinot, actif entre 1876 et 1881)

Signé, daté et situé ‘H.S. Tuke / Paris / 1882’ (en haut à droite) ; dédicacé ‘my friend Haumont [probablement Emile Richard Haumont]’ (en haut à gauche)

21,3 x 17,1 cm.

Provenance :

Collection privée, région parisienne.

Informations complémentaires :

Connu pour ses tableaux de marine et ses portraits de nus masculins en bord de mer, l’oeuvre de l’anglais Henry Scott Tuke (1858-1929), teintée d’un érotisme homosexuel aimable, couplé avec sa proximité avec des personnalités telles qu’Oscar Wilde et Lawrence d’Arabie, dont il fit le portrait, ont fait rejaillir son art dans les années 1970 comme avant-gardiste de la sub-culture gay, dont Tuke est aujourd’hui considéré comme un précurseur.

Issue d’une famille de bourgeoisie anglaise, influente dans les milieux quaker et marquée par leur humanisme, Henry Scott Tuke (1858-1929) étudie à la Slade School of Art sous la direction d’Alphonse Legros, avant de partir dans son Grand Tour européen au début des années 1880. Présent à Florence à l’automne 1880, Tuke s’évertue selon la tradition à copier les maîtres anciens, et trouve rapidement les limites de cet exercice qui l’empêche de peindre ce qui lui plaît vraiment: les traits de ses contemporains.
Mondain de nature, Tuke préfère peindre la haute société anglaise de Florence, et se lie d’amitié avec des artistes anglais de Florence tels qu’Arthur Lemon et William Heath Wilson, impressionnistes proches des Macchiaioli, avec qui il découvre les côtes méditerranéennes de Pietrasanta.
Dans cette ville côtière de jeunes pêcheurs, Tuke découvre sa source d’inspiration pour le restant de sa carrière, qu’il développe notamment dans la communauté de Newlyn, où il s’installera en 1883.
Après l’Italie, Tuke reste en France la plus grande part de 1882. Dans la Ville Lumière, il étudie dans l’atelier de Jean- Paul Laurens, et se lie d’amitié avec nombre d’artistes, certains connus comme Jacques-Emile Blanche et Jules-Bastien Lepage, et d’autres moins, comme Emile-Richard Haumont, à qui la présente oeuvre est très probablement dédicacée.
Le présent autoportrait présumé, peint vraisemblablement lors du séjour parisien de Tuke, fait la synthèse des meilleurs peintres naturalistes de la fin du XIXè siècle. En quelques traits de pinceaux vifs, l’artiste dresse la psychologie du modèle.
Inédit, ce portrait ajoute une contribution importante au corpus de jeunesse d’Henry Scott Tuke.

										Rocher dans les calanques du Trayas à l’Esterel, Saint-Raphaël, vers 1920 by LUCIEN LÉVY-DHURMER (FRA/ 1865-1953), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Versailles at 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.

LUCIEN LÉVY-DHURMER (FRA/ 1865-1953)

Adjugé 2 750 € (frais inclus)


									Rocher dans les calanques du Trayas à l’Esterel, Saint-Raphaël, vers 1920 by LUCIEN LÉVY-DHURMER (FRA/ 1865-1953), a work of fine art assessed by Morin Williams Expertise, sold at auction by Osenat Versailles at 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.
T
M

LUCIEN LÉVY-DHURMER (FRA/ 1865-1953)

Adjugé 2 750 € (frais inclus)

Rocher dans les calanques du Trayas à l’Esterel, Saint-Raphaël, vers 1920

Pastel sur papier
Non Signé
Cachet de la vente Meurlot-Cholet (en bas à droite, et au revers)
59 x 44 cm.

Provenance :

Eugénie Meurlot-Chollet (1875-1960), Saint-Raphaël.

Informations complémentaires :

Elève de Jules Chéret mais surtout collectionneuse et mécène, Jenny Meurlot, connue sous le nom Eugénie Meurlot-Chollet (1875-1960) possédait la villa Pax à Boulouris-sur-Mer, Saint-Raphaël, où elle anima une résidence d’artistes qui accueillit Sarah Bernhardt, Jean Veber, Raoul Dufy, et Lucien Lévy-Dhurmer.


										Paris, la rue de Clignancourt un 14 juillet, 1925 par GUSTAVE LOISEAU (FRA/ 1865-1935), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Versailles à 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.

GUSTAVE LOISEAU (FRA/ 1865-1935)

Adjugé 6 000 € (frais inclus)


									Paris, la rue de Clignancourt un 14 juillet, 1925 par GUSTAVE LOISEAU (FRA/ 1865-1935), une oeuvre d'art expertisée par Morin Williams Expertise, vendue aux enchères par Osenat Versailles à 13 avenue de Saint-Cloud, 78000 Versailles, France.
T
M

GUSTAVE LOISEAU (FRA/ 1865-1935)

Adjugé 6 000 € (frais inclus)

Paris, la rue de Clignancourt un 14 juillet, 1925

Huile sur toile marouflée sur carton
Signé et daté ‘G. Loiseau 14 jul’ (en bas à droite)
17.4 x 14.4 cm.

Informations complémentaires :

Un certificat d’authenticité de Monsieur Didier Imbert no. C951, en date du 18 novembre 2019, sera remis à l’acquéreur.